Memory Full

Multi-Platform party

Revision 2019

19 Apr - 22 Apr 2019

Saarbrücken

Website: Link

Organizer(s): D.Fox, styx, madame (main organizers)

14 Participants

Barjack, Beb, BSC, Ham, Hicks, Kangaroo Musique, Made, Madram, Octoate, Prodatron, Rouquemoute, Targhan, Toms, TotO

Competition(s)

Oldskool 4K Intro

3. The Third Kind (Vanity)

Oldskool Demo

6. Octopus Pocus (Pulpo Corrosivo)

11. Gloire à Piou ! (Overlanders)

Oldskool Graphics

6. Brutal Deluxe (Beb/Vanity)

Report



Enfant illégitime d'un meeting classieux et de la fête de la bière, la Revision vaut la visite.

C'est très professionnel et accueillant (videur nonobstant), chaque participant se voit offrir son petit sac de cochonneries. Le zéro déchet attendra. Des flippers sont à disposition, vraies machines ou sur CPC (superbe réalisation de BG).

En parlant de Pro, datron a encore une fois réussi à squatter une rangée CPC, évitant aux retardataires des côtoiements infortunés. La mixité sociale attendra.

J'arrive le soir, une personne se présente comme étant Longshot. Blague Signée Cologne ! Oliver est un joyeux boute-en-train (aucun rapport avec l'insémination artificielle). De manière plus sérieuse, il scandera 'Amstrad' de manière régulière pour contrebalancer le banal 'Amigaaaa' et passera une bonne partie du week-end à essayer de reproduire sous shadertoy une hallucination produite par inhalation excessive de désodorisant (si j'ai bien compris).

Targhan, toujours aussi conciliant, a réussi à passer la sécurité.

image

Je m'installe comme il se doit après X. Merci pour le moniteur et le mentoring. Beb et TotO sont bel et bien, nous y reviendrons.

La fortune est capricieuse, face à nous l'animateur noces et banquets de Haujobb (Beb lui attribuera un rôle moins charitable), depuis sa rechute ne passe qu'un unique titre en boucle, "Party Leben". Prodatron tentera de lutter avec un CPC, un module MP3 et SymbOs. En vain.

Je passe la nuit à tâcher de boucler ma démo avant le couperet du lendemain. Encore une déplorable idée à la Alain Madelin. J'arrive à animer le chargement, BSC ajoute sa touche, cependant je ne parviendrai pas à inclure l'intro malgré les extensions de la durée de la lutte et le soutien moral (merci pour la crêpe !). Du coup je loupe la discothèque et la course de 5 km. Au final, malgré les bons soins de TotO et Gasman, la capture apparaît désastreuse. En fait non, c'est la démo.

Toms, lui, a bien calculé son coup. Il est marié et au bas mot 4ème dan.

Barjack, garant du beau temps d'après les superstitieux, arrivera plus tard en cherchant à bécoter tout le monde. Longshot n'est toujours pas arrivé.

Octoate, Ham, Rouquemoute et Kangaroo sont dans la salle. Moi aussi, cependant pas au même endroit. Rahow parcourt l'allée centrale pour vendre des votes sous le manteau.

17h13 Hicks m'offre un café gratuit. Quelle générosité chez Vanity (c.f. report 2017). Sans doute due aux cagnottes accumulées lors des Revisions précédentes.

La connexion internet est lamentable, la faute en incombant sans-doute à mon CPC dépourvu de M4.

image

Tempête de cerveaux sous la tente (enfumée, d'ailleurs) : ignorant les élucubrations de Barjack (*), nous discutons séquençage avec l'ami Ghan (Amigannnn). Je défends les boucles et la capacité de réutiliser une phrase (track ou clip). Targhan s'étant déjà fait mordre en modifiant à l'insu de son plein gré des passages inopinés, trouve au copier-coller des charmes insoupçonnés. Nous parvenons à la solution suivante, meilleur des deux mondes :

• 1. Permettre la ré-utilisation de phrases (chez moi elles boucleront par défaut jusqu'à nouvel ordre dans le séquenceur).
• 2. Distinguer graphiquement la première occurrence des suivantes.
• 3. Modifier la première se répercute partout.
• 4. Modifier les suivantes crée un clone de la phrase, et ne se répercute que dans les occurrences postérieures. Le point 3 sera vu avec profit comme un cas particulier de cette règle générale. Quoiqu'il en soit, cela s'accorde parfaitement à l'agrémentation incrémentale d'un motif. Voir Batman III.

C'est peut-être un détail de l'histoire pour vous, mais voici encore une preuve du potentiel d'une discussion avec ses compagnons humains. Une chance au grattage, une chance au tirage.

Sonne l'heure des compos (as they say here). Chacun espère ne pas voir son oeuvre apparaître, les productions étant grosso-modo triées par intérêt croissant. Octopus Pocus fait son effet. Ses trois effets, même. Admirable, ça tranche ! Mérite d'être goûté sur écran géant avec 500 W de sono. La démo C64, plus substantielle, se détache moins par rapport aux démos existantes sur la machine.

Fenarinarsa, nous gratifiant au passage d'une conversion de Big Alec sur Apple ][, se réjouit de revoir le nom Overlanders. Il doit confondre !

Autres moments notables : Brutal Deluxe de Beb, dont les prouesses techniques passeront inaperçues. The Third Kind de Vanity, accueillie par un cri non-identifié du clan Commodore "Amstrad better than PC". Novateur et atmosphérique, voir exosphérique ! Seize écrans en 4k, chapeau. Mérite un meilleur classement. Megademika 4k sur Spectrum. Un doit voir. Et d'autres.

Targhan cherche la meilleure façon de projeter son dédain et des coordonnées 3D dans l'optique d'un jeu de voiture (à cause du streaming il s'est fait piquer ses routines par Rhino) ou d'un jeu d'aventure érotique (si j'ai bien compris).

Il est agréable de dormir dans l'herbe.

image

Dimanche, coup de théâtre racinien. Un norvégien hérite d'un CPC CRTC 0 de Shap. TotO répare un de mes CPCs par simple apposition des mains (extraire la ROM Amsdos à la cuillère s'avère trop laborieux).

Le même TotO (combien à son arc de cordes cet homme possède-t-il ?) me présente pour l'outil de dessin ultime toutes ses épatantes idées dédaignées par Ast !

La leçon de la compo Amiga, par Beb : "Dur de faire un effet sur les enlèvements d'enfant".
La leçon de la compo PC : c'est beau, mais c'est loin.
La leçon d'anglais : namevoting still works in 2019.
Les leçons du camping : lire Schopenhauer et Nietzsche. Extérioriser constructivement pour éviter amertume et acrimonie. L'histoire du Karaté est riche d'enseignement.

Je ne saurai en dire plus, ne parlant ni allemand ni cross-dev.

J'ai regretté les absences d'Offset, d'Eliot et de la tienne, sensibilité oblige.

(*) Peut-être aura-t-il tenu un discours sensé, impossible de savoir.

Photos by Barjack

Photos by Revision Photowall

Photos by Toms